skip to Main Content

Accueillir ce qui est ou n’est pas

En ce 1er jour d’octobre, je décide de tirer une carte* en appelant l’énergie soutenante dont j’aurai besoin ce mois-ci.

Je pioche « L’acceptation féconde ».

« Plongée dans l’immensité des possibilités, je m’ouvre à la magie de la vie, à ses multiples possibilités. Je suis en plein accueil de ce qui est car en chaque chose je grandis et me nourris. L’espace-temps et la Source savent ce qui est le mieux pour moi, pour mon épanouissement. Ayant pleinement compris cela, je ne résiste plus et je laisse venir à moi le merveilleux. »

Pendant ma méditation une grosse tristesse éclate. Je la laisse sortir, je l’accepte. Cette tristesse parle de ma souffrance à résister et à lutter contre les événements, de ma fatigue à toujours vouloir garder le contrôle.

Accepter ce qui est ou n’est pas, faire confiance à la vie, avoir confiance en moi et en mes ressources, lâcher prise sur l’idéalisation ou l’insatisfaction, laisser faire pour avancer avec ce qui m’est proposé… je me sens tellement fragile et vulnérable face à ce chemin vers l’acceptation.

Et puis ce midi je sors faire quelques courses et je croise ma très chère amie de cœur Alexandra Ruel dans la queue à la caisse. On papote 5 min, ça fait 3 semaines qu’on ne s’est pas vue soit une éternité pour nous ! Dans le flow de la discussion elle me propose de venir déjeuner avec elle. Ça n’était pas prévu mais j’accueille à bras ouverts sa proposition. Au lieu de déjeuner seule chez moi, je passe un super moment de partage et de bavardages. En partant je souris à ce clin d’œil de la vie qui me rappelle qu’accueillir l’imprévu est aussi joyeux.

Merci

#chroniquesvivantes #accueillir #confiance

 

* issue du magnifique oracle « Féminité sacrée » de Daisy et Julie Bodin

Back To Top